martedì 22 maggio 2018

CONGO RD - PELERINAGE AVEC MARIE AUXILIATRICE

Le dimanche, 20 Mai 2018, la famille salésienne d'Afrique Centrale, sous la conduite de l'Association de Marie Auxiliatrice-ADMA a organisé le pèlerinage d'action grâce. 
La Vierge Marie Auxiliatrice a été guide et maîtresse de Don Bosco dès son enfance, elle a fait ses interventions dans sa vie. 
En signe de reconnaissance à Marie Auxiliatrice, Don Bosco construit la Basilique Marie Auxiliatrice de Turin qui existe depuis 1868, nous célébrons 150 ans d'existence. 
En outre, Don Bosco fonde l'Association de Marie Auxiliatrice et l'Institut des Filles de Marie Auxiliatrice-FMA, le monument vivant, signe de reconnaissance de Don Bosco à Marie Auxiliatrice. 
Merci à tous ceux qui ont répondu à cet appel de Marie Auxiliatrice, elle a marché avec nous, elle était avec nous. 
Continuons à prier avec elle dans nos maisons, au travail, à tout moment de notre vie pour notre Recteur Majeur Fernandez et son conseil. 
La messe a été célébrée par le Père Albert Kabuge.

giovedì 17 maggio 2018

BURUNDI - FORMATION POUR LES EQUIPES DES ENSEIGNANTES

Bonjour,
Merci, les messages sont bien reçus.
Quant à notre pays, aujourd’hui c’est le référendum constitutionnel, priez pour notre pays la peur règne partout, mais le Seigneur est ressuscité.
Dans le cadre du « renforcement des capacités des enseignants catholiques sur la non-violence, la gestion pacifique des conflits et sur la culture de la paix et de la réconciliation. Ce projet contribuera donc à renforcer la capacité des enseignants et des jeunes élèves à prévenir, réduire et faire face à la violence , aux conflits et promouvoir la paix.
Ces photos montrent la 2ème équipe, ceux-ci seront des animateurs dans leurs écoles et communautés à la base respective. Maintenant tous les diocèses sont représentés. Au mois de juillet, nous ferons un autre atelier. Les responsables des écoles sous convention catholiques sont les premiers à bénéficier une telle formation et les autres responsables des équipes enseignantes à tous les niveaux.
Je vous souhaite une bonne fête de pentecôte
Restons en union de prière

Justine Ndayisaba

mercoledì 16 maggio 2018

INTERNATIONAL DAY OF THE FAMILY, the starting point of the future


 
 
 
Brussels, 15 May 2018
 
Today is the International Day of the Family, with a focus from the United Nations on “Families and inclusive societies”. The family is the first place of inclusion, where the value of every person can be welcomed in its uniqueness. An inclusive society starts wtih the family: the family is the vital cell of society and every society needs the family to be really inclusive.
 
In a press conference in the European Parliament today, the President of FAFCE, Antoine Renard, will present the FAFCE Resolution for a Demographic Spring, issued by the Board of the Federation at its last meeting in Vienna. "Our Federation - he said - wishes to raise awareness about this silent emergency, asking for a family policy at the national level, which really take into account the essential contribution of the family to the society".
 
The Council of the European Union will probably adopt next week its Conclusions on the Conclusions on the role of youth in addressing the demographic challenges. FAFCE positively notes that the Council is finally addressing this urgent topic. Nevertheless it is astonishing to see how that document ignores family policy as the key issue and the way out of the crisis.
 
While always respecting the principle of subsidiarity, it is urgent and essential that European leaders discuss in a serious way of this complex situation. The Members of FAFCE are aware of the huge anthropological challenges and consider the family as they key solution, the place where life is firstly welcomed and the restarting point for the future. 
For this reason FAFCE strongly supports the pro-life bill which has been proposed by a citizens' legislative initiative in Poland. FAFCE also supports thelegitimate demand of Romanian citizens for a referendum on the marriage. It has followed with great concern the case of Alfie Evans in the United Kingdom and all the attempts to endanger the right to life of every person in the world. FAFCE is also very concerned by the proposed law aiming at legalising euthanasia in Portugal. On this same ground FAFCE fully supports the "Love Both" Campaign in Ireland, in favour of a NO at the referendum of the 25th of May : a clear no to the referendum to say a clear yes to life.
 
On the International Day of the Family, let's celebrate it for what it really is: the basic cell of society, generating life for the future of our Continent. Let's restart from facing this clear reality: no EU Member State has a replacement birth rate. Let's build a real family policy and reinitiate a culture of life in our Continent. 
 
Nicola Speranza, Secretary General
+32 498 46 02 20
n.speranza@fafce.org
 
 
 The Federation of Catholic Family Associations in Europe represents 22 national and local associations: we are the voice of families from a Catholic perspective at the European level. FAFCE holds a participatory status with the Council of Europe and is a member of the Fundamental Rights Platform of the European Union.
 

lunedì 14 maggio 2018

RELATIONS DE L’ÉGLISE AVEC LES RELIGIONS NON CHRÉTIENNES - THE RELATION OF THE CHURCH TO NON-CHRISTIAN RELIGIONS

 DÉCLARATION SUR LES RELATIONS DE L’ÉGLISE AVEC LES RELIGIONS NON CHRÉTIENNES (...)
    “DECLARATION ON THE RELATION OF THE CHURCH TO NON-CHRISTIAN RELIGIONS : NOSTRA AETATE (1965), Exhibition “The quest of the absolute”,Missions Etrangères de Paris, from the 24th April to the 22nd September 2018” https://www.assau.org/declaration-sur-les-relations-de-l
Le 28 octobre 1965, le pape Paul VI publiait sa déclaration NOSTRA AETATE sur la relation de l’Eglise avec les religions non chrétiennes.
Les Amis du Saint-Siège auprès de l’UNESCO vous proposent de revenir sur cette déclaration (a cet égard, voir https://www.assau.org/declaration-sur-les-relations-de-l-490) et plus précisément sur la partie consacrée aux diverses religions non chrétiennes, dont l’écho est toujours d’actualité :
"Depuis les temps les plus reculés jusqu’à aujourd’hui, on trouve dans les différents peuples une certaine perception de cette force cachée qui est présente au cours des choses et aux événements de la vie humaine, parfois même une reconnaissance de la Divinité suprême, ou même d’un Père. Cette perception et cette reconnaissance pénètrent leur vie d’un profond sens religieux. Quant aux religions liées au progrès de la culture, elles s’efforcent de répondre aux mêmes questions par des notions plus affinées et par un langage plus élaboré. Ainsi, dans l’hindouisme, les hommes scrutent le mystère divin et l’expriment par la fécondité inépuisable des mythes et par les efforts pénétrants de la philosophie ; ils cherchent la libération des angoisses de notre condition, soit par les formes de la vie ascétique, soit par la méditation profonde, soit par le refuge en Dieu avec amour et confiance. Dans le bouddhisme, selon ses formes variées, l’insuffisance radicale de ce monde changeant est reconnue et on enseigne une voie par laquelle les hommes, avec un cœur dévot et confiant, pourront acquérir l’état de libération parfaite, soit atteindre l’illumination suprême par leurs propres efforts ou par un secours venu d’en haut. De même aussi, les autres religions qu’on trouve de par le monde s’efforcent d’aller, de façons diverses, au-devant de l’inquiétude du cœur humain en proposant des voies, c’est-à-dire des doctrines, des règles de vie et des rites sacrés."
"L’Église catholique ne rejette rien de ce qui est vrai et saint dans ces religions. Elle considère avec un respect sincère ces manières d’agir et de vivre, ces règles et ces doctrines qui, quoiqu’elles diffèrent sous bien des rapports de ce qu’elle-même tient et propose, cependant reflètent souvent un rayon de la vérité qui illumine tous les hommes. Toutefois, elle annonce, et elle est tenue d’annoncer sans cesse, le Christ qui est « la voie, la vérité et la vie » (Jn 14, 6), dans lequel les hommes doivent trouver la plénitude de la vie religieuse et dans lequel Dieu s’est réconcilié toutes choses . Elle exhorte donc ses fils pour que, avec prudence et charité, par le dialogue et par la collaboration avec les adeptes d’autres religions, et tout en témoignant de la foi et de la vie chrétiennes, ils reconnaissent, préservent et fassent progresser les valeurs spirituelles, morales et socio-culturelles qui se trouvent en eux."
Vous trouverez ci-dessous le lien de la déclaration complète de Paul VI :
http://www.vatican.va/archive/hist_councils/ii_vatican_council/documents/vat-ii_decl_19651028_nostra-aetate_fr.html
Un exemple de ces relations entre le christianisme et les autres religions se trouve illustré par l’exposition photographique entre l’Inde et le Tibet "LA QUÊTE DE L’ABSOLU". Organisée par les Missions Etrangères de Paris, cette exposition est proposée par le Père Yann Vagneaux, prêtre missionnaire en Inde. Il s’inspire de la Doctrine de l’Eglise Catholique et tout spécialement de NOSTRA AETATE en montrant la présence de l’Esprit dans l’âme des peuples et religions de l’Inde, du Népal et du Tibet.
 Suivez-nous sur - Follow us on:  www.assau.org
Date de l’exposition : du 24 avril au 22 septembre 2018
Adresse : Missions Etrangères de Paris 128 rue du bac 75007 Paris 
Tél : 01.44.39.10.40
Métro : Sèvres-Babylone, lignes 10 et 12
 Photo de l’exposition de Yann Vagneux aux MEP
Vous trouverez ci-dessous le dossier complet sur l’exposition "LA QUÊTE DE L’ABSOLU"PDF - 6.7 Mo

DOCUMENT(S)

domenica 13 maggio 2018

WORLD COMMUNICATIONS DAY - 13th May 2018 - MESSAGE: [ DE - EN - ES - FR - HR - IT - PL - PT - ZH_CN - ZH_TW ]




The truth will set you free 
(Jn 8: 32)

The Catholic Church celebrates World Communications Day on Sunday 13th May, when we are asked to pray for those who work in the media and when a second collection is taken after Mass to fund the Church’s important work in this area. Pope Francis, in his Message for World Communications Day focuses on ‘Fake News and Journalism for Peace.’





 Read: MESSAGE
 [ DE  - EN  - ES  - FR  - HR  - IT  - PL  - PT  - ZH_CN  - ZH_TW


giovedì 10 maggio 2018

CUIDADO DEL PLANETA Y ECO-ESPIRITUALIDAD


José María Vigil - Panamá

Las «obras de misericordia» tradicionales que el catecismo nos enseñaba a los católicos eran 14,–¿recuerdan?–, 7 corporales y 7 espirituales. Las corporales eran: «dar de comer al hambriento, dar de beber al sediento, dar posada al peregrino, vestir al desnudo, visitar al enfermo, socorrer a los presos y enterrar a los muertos». Ninguna de ellas (tampoco de las espirituales, cf. google) se refiere a la ecología: la naturaleza, las plantas, los animales, el agua, el aire... no son objetos de misericordia, según la visión tradicional. Sólo el ser humano sería un sujeto digno de misericordia.
Es importante notarlo: en la visión cristiana tradicional, el amor cristiano (la virtud central) es ciego
ante la naturaleza; ésta, como que no existe, o como que no cuenta. El amor, los sentimientos, la relación espiritual... sólo se concibe entre los humanos y con Dios. Todo lo demás... es escenario. Las plantas, las montañas, los animales, el agua, el aire... son «cosas», no tienen alma ni sensibilidad, no pueden inspirar misericordia... ni amor ni espiritualidad. Así, la vida cristiana, el cristianismo tradicional, pudo ser vivido de espaldas a la naturaleza, totalmente al margen del amor y el cuidado del planeta.
Antes del Concilio Vaticano II, el paradigma cristiano por excelencia era la «salvación del alma», para ir al cielo tras la muerte. Lo importante era «vivir en gracia de Dios» para que la muerte nos sorprendiera en ese estado, y con ello salvar el alma. Por eso, «el mundo» era considerado como el primer «enemigo del alma». Y decir que una persona era «mundana», o «amante del mundo», no era decir nada bueno de ella, cristianamente hablando. Del mundo, cuanto .......


CATSC - VALUING DIFFERENCE

Announcing the Catholic Independent Schools' Conference
Friday 22nd June 2018
www.catholicindependentschools.com


the_vine_lent_2018.pdf
Download File





mercoledì 9 maggio 2018

CNV - Consultation function descriptions teachers Onderwijs en de PO-Raad zijn aan het onderhandelen over een nieuwe cao PO -

CNV Onderwijs en de PO-Raad zijn aan het onderhandelen over een nieuwe cao PO. Onderdeel daarvan zijn nieuwe functiebeschrijvingen. De huidige zijn al sinds 2006 niet meer geactualiseerd en de praktijk op de scholen is erg veranderd. De taken van de leerkracht zijn complexer geworden. Op verzoek van de vakbonden en de PO-Raad is functiewaarderingsdeskundige Hans Overduin afgelopen weken in gesprek gegaan met verschillende groepen leerkrachten uit het primair onderwijs. Deze eerste concept-functiebeschrijvingen geven weer wat er door de leerkrachten in de gesprekken is aangegeven. Welke taken verrichten zij en welke verantwoordelijkheden dragen zij?
De functiereeks voor leraren bestaat uit vier functieniveaus, te weten 1, 2, 3 en 4. De belangrijkste eerste constatering is dat de huidige ‘standaard’-functie van leerkracht zwaarder gewaardeerd wordt. In de reeks met conceptbeschrijvingen komt het werk van de huidige LA-leraar overeen met de Leraar op niveau 2. Dat noemen we de spilfunctie L2 in de consultatie. Daarnaast is er een nieuwe functie toegevoegd, de L1-functie voor de startende leraar en met een beperkt takenpakket. Bij deze zwaardere waardering komen nieuwe hogere salarisschalen die passen bij de zwaarte van de functie.
Aan jou de vraag of je je herkent in de omschrijvingen van de functies. Bij de ruimte voor opmerkingen en suggesties, horen we graag je mening daarover. De internetconsultatie is in te vullen tot 17 mei om 11.00 uur.
                                            Klik hier om naar de internetconsultatie te gaan.




martedì 8 maggio 2018

France: POUR UNE ECOLE INCLUSIVE


Aller à l’école, recevoir un enseignement et partager des moments péri et extrascolaires, est un droit et une chance pour tous les enfants. Aujourd’hui, l’école ne s’adapte pas encore suffisamment aux besoins particuliers des élèves, notamment lorsqu’ils sont en situation de handicap. Parce que chacun peut contribuer à ce que l’école devienne plus inclusive, en parler en classe est important.

À travers ce site, vous pouvez télécharger des outils pédagogiques gratuits et entrer en contact avec des bénévoles volontaires de l’Apajh, de l’APF et de l’Unapei, principales associations représentatives des personnes handicapées et de leurs familles en France, pour mettre en place des séances de sensibilisation en classe.